La psychanalyse, pourquoi ?

Face au stress, à un mal être, à des difficultés de la vie quotidienne insurmontables seul, à des conflits internes occasionnant une souffrance et divers symptômes (insomnie, peurs, idées «obsédantes», troubles du comportement…), le patient peut être amené à faire une psychanalyse pour avoir des réponses quant à la nature et l’origine de sa problématique.

 

On vient voir un psychanalyste pour aller mieux et retrouver un certain équilibre. Rencontrer une personne de confiance, capable d’accueillir sa souffrance psychique et trouver un endroit où déposer tout ce qui encombre permet très vite d’être rassuré et soulagé. La mise en place d’un cadre va permettre l’association libre de la parole, les transferts et les mouvements psychiques. Ce travail demande un investissement personnel, une grande motivation et implication car il peut être passionnant mais aussi difficile et éprouvant quelquefois.

 

Le patient est invité à verbaliser ses émotions (tristesse, colère, honte, joie, peur…) et ses sentiments profonds, à exprimer ses pensées, ses rêves l’amenant à l’origine de sa souffrance, de ses blocages affectifs. Ainsi, il va pouvoir faire des liens avec son histoire et se libérer des conditionnements du passé.

 

Grâce à cette approche analytique, le patient va évoluer progressivement vers une sécurité intérieure affective stable. Il va retrouver confiance et estime de soi. Prendre conscience de son fonctionnement, de ses mécanismes psychiques va lui permettre de sortir de ses répétitions, cause de souffrance psychique, et de donner un sens et une voie à ses désirs inconscients. Cela va l’aider à affronter sa vie avec tout ce qu’elle a d’incontournable, d’insaisissable et d’imprévu, à accéder à l’autonomie et à la liberté et faire des choix plus adaptés.

 

Le psychanalyste est un thérapeute qui a fait lui-même une analyse didactique, tout en suivant un enseignement théorique. Il fait partie d’un groupe de supervision, espace où la confidentialité est de rigueur ; la recherche permanente de la distance juste, l’analyse du transfert et contre-transfert, le travail sur la théorie et la clinique sont indispensables pour un travail de qualité.

« La psychanalyse, c’est aider les gens à devenir ce qu’ils sont »

Françoise DOLTO.

« Là où se trouve une volonté,

il existe un chemin »

Winston CHURCHILL.